La propolis à l’état brut, en extrait ou en teinture mère est un excellent anti-infectieux

La production de la propolis

Les abeilles récoltent des substances résineuses, sur les bourgeons de certains arbres. Elles les mélangent avec les secrétions de leurs propres glandes, de la cire et du pollen et utilisent ce produit qu'on appelle la propolis au colmatage de fissures, à la fixation d'éléments mobiles et au lissage de surfaces rugueuses, à l'intérieur de la ruche. C'est donc une sorte de mastic particulièrement collant et robuste.

La récolte

Au-dessus de nos ruches nous plaçons des grilles perforées qui seront instinctivement remplies de propolis par nos abeilles.

La propolis est un produit à ne pas négliger car son importance comme matière première croît de jour en jour. Il suffit de gratter les cadres ou des grilles spéciales placées à l'intérieur de la ruche (à la place du plateau couvre-cadres).

propolis

Histoire de propolis…

Les Romains en faisaient commerce. Les Incas l'utilisaient pour soigner la fièvre. De tous temps, c'est un produit dont on s'est servi en médecine populaire. On redécouvre aujourd'hui ses vertus surtout dans les pays de l'Est où l'apithérapie (utilisation en médecine de tous les produits dérivés de la ruche) est à l'honneur alors qu'en Occident, on semble encore s'en désintéresser.

Outre la médecine, la propolis servait également dans la fabrication des vernis pour instruments de musique. On pense d'ailleurs que le secret des grands luthiers italiens résidait dans l'emploi de la propolis qui donnait une sonorité spéciale aux violons. Stradivarius connaissait certainement ce produit miracle, mais il a emporté tous ses secrets dans sa tombe.

On utilisait aussi la propolis pour soigner les plaies et certaines maladies de peau, et pour cacheter les bouteilles. C'est un excellent produit antirouille. On en mettait également sur les meubles et les cercueils. C'est d'ailleurs de là que vient sans doute cette belle légende voulant que les abeilles accompagnent les apiculteurs décédés, au cimetière. On pense aujourd'hui qu'elles se déplaçaient plutôt pour lécher le cercueil du maître, parce que le vernis qui l'enduisait était fabriqué avec de la propolis...

Les vertus cicatrisantes de cette résine sont un peu oubliées. C'est dommage, car la propolis pourrait remplacer avantageusement beaucoup d'autres médicaments. On explique, par exemple, que c'est un excellent produit pour soigner les blessures. On pourrait dire qu'une solution alcoolique de propolis pourrait remplacer le mercurochrome dans l'armoire.

Les abeilles récoltent des substances résineuses, sur les bourgeons de certains arbres. Elles les mélangent avec les secrétions de leurs propres glandes, de la cire et du pollen et utilisent ce produit qu'on appelle la propolis au colmatage de fissures, à la fixation d'éléments mobiles et au lissage de surfaces rugueuses, à l'intérieur de la ruche. C'est donc une sorte de mastic particulièrement collant et robuste. Dans certains pays, la propolis, qui possède une grande propriété bactéricide, est utilisée dans la fabrication de préparations médicinales. Dans ce domaine, la propolis est devenue l'objet de recherches intensives.